• leyogaparlecriture

RÉCONFORT PAR LE YOGA - DOUCEUR ET FERMETÉ

RÉCONFORT PAR LE YOGA

Quelques exercices faciles pour retrouver sa sérénité

En cette période de confinement, où nos habitudes sont bousculées, où l’ambiance est électriquement toxique, nous avons besoin de réconfort, de repères.

Le yoga est un formidable outil pour retrouver son équilibre intérieur.

Il ne s’agit pas seulement de faire quelques étirements, le yoga ne se limite pas aux postures. Il est bien plus que ça, il est une philosophie de vie.

Il est le lien entre notre corps et notre âme intime, entre notre moi intérieur et le monde extérieur.

Faut-il être un yogi enfermé dans sa grotte et doté de super pouvoirs pour retrouver la sérénité ?

Pas forcément.

Il y a des petits gestes, des attitudes simples que l’on peut adopter et qui peuvent déjà nous apporter du réconfort.

La philosophie du yoga est décrite dans des textes très anciens (plus de 5000 ans), mais où l’on trouve des solutions à tous nos problèmes modernes. C’est la magie du yoga. Le texte principal de référence est les YOGA SUTRA, rassemblés par Patanjali. Ils comprennent quatre livres d’aphorismes.

Dans le livre deuxième des YOGA SUTRA de PATANJALI, l’aphorisme 46 se traduit ainsi :

YS II .46 : FERME et DOUCE est la posture

C’est un aphorisme très important pour toute personne étudiant et pratiquant le yoga.

Le lien est facile, en jouant sur les mots, entre la posture de yoga et la posture dans la vie.

Mais c’est une réalité.

La façon dont on aborde le tapis de yoga est très représentatif de notre façon d’être dans la vie.

En cette période très particulière où notre rythme de vie est perturbé, il y a ceux qui n’ont pas l’énergie d’aller sur leur tapis, et ceux qui s’imposent d’y aller tous les jours. La conséquence possible de ces deux attitudes extrêmes c’est de finir par culpabiliser de ne pas se bouger assez, ou bien de s’épuiser à trop bouger. Il faut retrouver un équilibre entre l’action et l’inaction, entre l’euphorie et la déprime.

Le yoga ça n’est pas être relaxé, détendu, c’est rétablir l’équilibre à l’intérieur de nous.

Selon la philosophie du yoga il y a, dans toute matière vivante, trois propriétés qui doivent s’équilibrer en permanence et qui sont appelées en sanskrit, les gunas.

Rajas est la propriété de ce qui est en mouvement, actif.

Tamas, la propriété de ce qui est inactif, inerte, immobile.

Sattva, la propriété de ce qui est entre les deux, parfaitement équilibré.

Le yoga combat tous les excès qui nous déséquilibrent.

Si on est trop vers Tamas, on ne bouge pas assez, on s’enlise.

Si on est trop vers Rajas, on bouge trop, on s’épuise.

Comment équilibrer ces propriétés en nous et dans notre vie pour arriver à Sattva, le parfait équilibre ?

En s’observant, encore et toujours pour compenser le côté en excès et activer le côté plus faible.

C’est ce qu’on fait pour tenir l’équilibre. Si on penche trop à gauche, on tire un peu vers la droite.

Dans la vie de tous les jours, en ce moment, trouver l’équilibre entre :

- S’occuper des autres et s’occuper de soi

- Être actif et se reposer

- Parler, écouter, regarder, et se couper de l’extérieur pour se recentrer

- S’imposer des plannings et se préserver des plages de détente

- Suivre les informations, plutôt anxiogènes (mais il faut bien se tenir au courant de l’actualité) et écouter des émissions sur un tout autre sujet, qui nous intéresse, qui nous enrichit.

- Passer du temps avec ses proches et passer du temps seul.

- Faire une activité intellectuelle et se détendre la tête

- Faire une activité manuelle et prendre le temps d’apprécier le résultat

- Se connecter et se déconnecter

- Manger et jeûner

- Etc…

Varier les plaisirs, les rythmes, dans tout ce qu’on fait.

Et si vous pratiquez, appliquez ces conseils dans vos postures. Cherchez l’effort et le confort en même temps.

Imposez-vous un rythme de pratique qui vous convient. Ne soyez pas trop exigeant ni trop accommodant. Écoutez-vous sans complaisance.

Vous vous sentez fatigué ? Faites une séance plus courte ou plus douce, mais essayez quand même de la faire.

Vous vous sentez plein d’énergie ? Faites votre séance, mais prenez aussi le temps de vous poser à ne rien faire. Ou dans la séance, prenez le temps des pauses, des repos.

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout